Manifeste pour la régularisation des femmes sans papiers

HOMMAGE AUX FEMMES SANS DROITS NI TITRE

Qui sont ces femmes sans-papiers ?

Certaines sont arrivées en France pour rejoindre leur famille, pour se faire soigner ou avec une formation, pour travailler; d’autres ont fui des menaces, des violences, un mariage forcé, la guerre dans les pays d’origine et ont demandé l’asile politique en France.

Elles font le ménage, elles gardent les enfants, aident les personnes âgées ; ou travaillent dans les ateliers de confection et dans les restaurants et plus récemment ce sont les étudiantes en fin de droits.

Elles sont surexploitées par les employeurs ; les emplois mal payés parfois non rémunérés; en insécurité, avec de longues heures de travail, sans protection, sans respect du droit du travail, ni de l’hygiène.

Entrées en France de manière régulière ou pas, avec ou sans visa, ce sont des femmes qui pour certaines d’entre elles, ont été titulaires de titres de séjours mais qui se retrouvent en situation irrégulière du fait d’un accident de parcours mais pour toutes, le traitement est le même !

>>Lisez l'article de Cécile Dimouamoua paru dans le Diasporas-News

Cécile Dimouamoua, Présidente de « Intégration Juridique et Economique : IJE

Juriste de haut niveau, c’est après quelques années de bénévolat au sein de la Cimade (Comité inter mouvements auprès des évacués, service oecuménique d’entraide) que la Camerounaise Cécile Dimouamoua a fondé et développé en 2007 avec l’aide de bénévoles, praticiens et experts en droit, ressources humaines, communication et formation, l’association IJE (intégration juridique et économique), comme elle l’a explicité à Ingrid Ngounou d’Halluin en février 2013, qui lui posait la question : « comment est née cette association ? »

Lire la suite...

Paris| 4 novembre 2013

  COCKTAIL DES ENTREPRENEURS

Le 19 novembre 2013, de 18h30 à 21h30 au 16 rue de Marignan, 75008 Paris
Plus de 50 chefs d’entreprise de différents horizons participeront au cocktail des entrepreneurs
Accès libre pour les créateurs, indépendants et dirigeants de TPE.

Lire la suite...

Venue en France pour poursuivre ses études, Cécile DIMOUAMOUA est titulaire d’une double maîtrise en Droit des affaires et carrières judiciaires.

Elle est diplômée en DEA Droit public économique.
Bénévole dans différentes organisations, notamment la Cimade, elle a été marquée par cette expérience.
Elle a reçu de nombreux immigrées en grande difficulté d’insertion et par ailleurs en situation irrégulière qu’elle a accompagné dans leurs démarches administratives et juridiques.

Grâce à cet accompagnement elle a pris conscience que sa place était à leurs cotés et qu’elle pouvait se rendre utile en les aidant.
Elle quitte alors son emploi de responsable juridique en entreprise pour se mettre au service du plus grand nombre.
L’association IJE née ainsi en 2007 pour promouvoir la justice sociale et l’égalité dans l’accès aux droits.
>>Lisez la suite l'article de Cécile Dimouamoua dans le dernier BANTUENIA de septembre 2013