Certaines sont arrivées en France pour rejoindre leur famille, pour se faire soigner ou avec une formation, pour travailler;

d’autres ont fui des menaces, des violences, un mariage forcé, la guerre dans les pays d’origine et ont demandé l’asile politique en France.

Elles font le ménage, elles gardent les enfants, aident les personnes âgées ; ou travaillent dans les ateliers de confection et dans les restaurants et plus récemment ce sont les étudiantes en fin de droits.
>>Lisez l'article de Cécile Dimouamoua dans le Diasporas-News de mars 2012

IJE-Canal3MondeIJE participe, à compter du 5 octobre et ce pendant un an, à une émission télé sur Canal 3 Monde

C’est le nom de baptême de la nouvelle chaîne de télévision panafricaine émettant depuis Paris. La journaliste et réalisatrice, Sylvie de Boisfleury, et son partenaire, Pierre Bedou, se sont associés à un homme d’affaires béninois pour porter la nouvelle télévision des fonts baptismaux.

Cécile Dimouamoua a participé pour IJE à partir du 5 octobre et ce pendant un an à une émission sur cette chaîne.

 

La polygamie est un fait social prohibé par la loi pour des motifs d’ordre public.

L’interdiction de la polygamie est posée par l'article 147 du code civil : « On ne peut contracter un second mariage avant la dissolution du premier. »

Au sens de l'article 433 -20 du code pénal, la polygamie est un délit  passible d’ 1 an d'emprisonnement  et de 45 000 euros d'amende.
En droit  des étrangers, la polygamie est une cause de non délivrance absolue de titre de séjour.

>>Lisez l'article de Cécile Dimouamoua dans le Diasporas News de décembre 2011

Naïma, titulaire d’un Master2 de Français Langue Etrangère, Elodie, titulaire d’un Master2 en droit et Sarah  qui travaille depuis l’âge de 16 ans ; outre qu’elles ont moins de 26 ans et qu’elles sont issues de l’immigration, elles ont en commun de se retrouver en contrat de professionnalisation, payées 60% du SMIC, à des postes de secrétaires, chargées d’accueil...
Ces trois jeunes femmes font partie des étudiants qui assistent à mes cours de communication professionnelle en formation qualifiante niveau baccalauréat en alternance. 80% des jeunes de ces formations sont issus de l’immigration et la plupart ont fait entre une et trois années à l’université, voir plus.

Wilfried … Ressortissant camerounais est entré en France en 2001 à l’âge de 16 ans avec un visa pour poursuivre ses études.
Plusieurs titres de séjour «  étudiant » lui ont été délivrés jusqu’en 2009.
Par la suite, titulaire d’un master pro-fessionnel en sciences juridiques et de gestion, mention Métiers de la finance et du management, une APS (autorisation provisoire de séjour) recherche d’emploi valable 6 mois non renouvelable lui est délivrée.

Agissons contre l'esclavagisme

Afin d'amener une réflexion plus éclairée sur l'esclavagisme en Lybie, Cécile Dimouamoua a souhaité partager avec vous ce texte poignant et emprunt d'espoir, rédigé pars ses soins.

Femme, agissons contre l'esclavagisme !